• l'oeil & la plume...

    texte de fanny sheper                                                                   photo jlmi

     

    Qu’est ce qu’on n’a pas fait comme cochonneries tous les deux

    On pouvait pas s’empêcher

    Dans les hautes herbes, perdus dans les branches

    Contre un mur, accrochés aux antennes

    Au pied d’une poubelle, la tête dans  les bijoux

    Sur un banc gribouillé, tout en haut des néons

     

    On s’est répandus un peu partout

    On se promenait dans les villes

    Les mains sales de délices et  les yeux juteux

    On s’enveloppait tout le temps comme des nuages

     

    Ton jean en tire bouchon et ma culotte au plafond

    C’était rigolo

    Dans un lit qui grimpe aux rideaux décoiffés

    Contre un pylône les orteils dans les fils électrifiés

    Dans un vieux sofa rouge et profond comme la mort des amants

    Sur un plancher penché les cheveux mouillés

    Dans le sable les doigts salés

     

    On l’a fait mille fois partout

    Comme des obsédés qui vont trépasser

    On s’est écarquillés, on s’est entremêlés

    Comme les derniers dingues d’une dynastie effondrée

     

    On  l’a  fait

    Cachés dans un zoo près des papillons

    Dans les toilettes d’un bus bondé

    A califourchon dans une forêt poilue

    Sur un vieux lavabo qui boitait

    Sur une peau de vache dans l’étincelle d’un crépitement

    Contre un  matelas à poils dans les étoiles

    Dans un parking glauque à en péter les vitres

    Dans les pâquerettes et les plastiques des bords de routes

     

    On l'a fait partout, tout le temps

    Comme des damnés qui vont crever

    Comme des gamins déglingués qui se font briller

    On l’a fait partout et après on est rentrés chez nous

    On s’est évaporés comme ça dans une buée

     

     


    votre commentaire
  • l'oeil & la plume...

    texte jlmi          performance à sao paulo par Marcos Bulhoes et Marcelo Denny

     

     

    Les victimes abêties du consumérisme accrochées,

    tels des fantômes fatigués,

    à leurs chariots remplis d’illusions multicolores,

    perfection du rien, de l’absence ;

    de l’inachevé pour toujours.

     

    (sculpture poétique sur la petite Chartreuse de pierre péju)

     


    votre commentaire
  • l'oeil & la plume...

    texte de cathy garcia                                                             photo anne lise

     

     

    La touffe, la motte

    arrachées

    jetées sur les rochers

    qui blessent

    la touffe, la motte

    et les doigts qui fouillent

    les plaies

    la petite culotte

    arrachée

    jetée sur les rochers

    qui blessent

    la touffe, la motte

    la brutalité

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    You ain't alone, so why you lonely?
    Tu n'es pas seul, alors pourquoi es-tu comme ça ?
    There you go on the dark end of the street
    Là tu vas droit dans l'mur

    Are you scared to tell somebody how you feel about somebody?
    As-tu peur de dire à quelqu'un ce que tu ressens pour lui?
    Are you scared what somebody's gonna think?
    As-tu peur de ce que ce qu'il va penser?
    Or are you scared to wear your heart out on your sleeve?
    Ou as-tu peur de mettre ton coeur à nu?

    Are you scared of me?
    As-tu peur de moi?
    'Cause I'm scared the bomb gonna take me away
    Parce que j'ai peur de la bombe qui pourrait m'emporter
    oh, but I really don't know what I got to say
    oh, mais je ne sais pas vraiment ce que je dis
    Alright! Alright! Alright! Alright! Hey!
    Très bien! Très bien! Très bien! Très bien! Hey!

    1-2-3, are you too scared to dance for me?
    1-2-3, as-tu trop peur de danser pour moi?
    Come on baby bite the bullet or tug my sleeve.
    Allez, viens, sers les dents ou accroche-toi à moi.
    Or are you too scared out on your own two feet?
    Ou as-tu trop peur de ne pas assurer?

    We really ain't that different, you and me
    On n'est vraiment pas si différents, toi et moi
    'Cause I'm scared the storm gonna take me away.
    Parce que j'ai peur de l'orage qui va m'emporter.

    But I really don't know what I got to say
    Mais je ne sais pas vraiment ce que je dis
    Alright! Alright! Hold on! Hold on! Hold On! Hey!
    Très bien! Très bien! Accroche-toi! Accroche-toi! Accroche-toi! Hey!

    Cry, if you gonna cry, then c'mon cry with me
    Pleure, si tu veux pleurer, mais viens pleurer avec moi
    Cry, if you gonna cry, then c'mon cry with me
    Pleure, si tu veux pleurer, mais viens pleurer avec moi

    You, you ain't alone...
    Toi, tu n'es pas seul ...
    Just let me be your ticket home...
    Laisse-moi être ton billet de retour ...

    You, you ain't alone,
    Toi, tu n'es pas seul,
    Just let me be your ticket home...
    Laisse-moi être ton billet de retour ...

    You ain't alone, just let me be your ticket home
    Tu n'es pas seul, laisse-moi être ton billet de retour

     

     trad jlmi   commentaires/corrections bienvenus

     


    votre commentaire
  • l'oeil, l'oreille & la plume... j'habite ici gare de Lyon

    texte de amina saïd lu par jlmi                                              collage jlmi 2014

     

     

     


    1 commentaire