• amis rennais, ceci vous concerne...

    Dans ton bus, bus, bus.
    Lecture de poésies dans le métro et les bus

     


    Vous êtes poète, comédien amateur, professionnel, passionné de lecture, vous aimez lire pour vous-même ou pour les autres, partager vos coups de cœur, transmettre vos émotions ?

    Venez vivre l'expérience "poète-STAR".

     
    Le temps d'un week-end, une escouade de bénévoles offrira des lectures de textes poétiques aux usagers des transports en commun STAR.

    Vous souhaitez participer 2 jours, une demi-journée ou 1 heure, c'est possible.

    Devenez un poète-STAR.

    Pour tous renseignements ou pour vous inscrire envoyer un mail à Michel MONESTES

    poetestar@keolis.com

     

    Un projet en 2 temps forts :


    1) 29 février et 1er mars 2020

    Poète-STAR, c'est, pour les lecteurs participants, un week-end de rencontre-formation à la lecture publique et dans les bus.

    -          Un temps encadré par un comédien professionnel qui donnera des conseils, proposera des exercices, apportera des techniques de lecture, de voix.

    -          Un temps d'information par les médiateurs du réseau sur les comportements à adopter avec les usagers.

    -          Un temps pour préciser et affiner l'organisation du week-end du 28- 29 mars.

    -          Ce sera aussi un moment de rencontres, de lectures-plaisir, de découvertes de textes et de partage convivial entre les participants.


    2) Samedi 28 et dimanche 29 mars.

    De 9h à 20h. Lecture dans les bus et métro.

    L'objectif est de couvrir le plus possible les lignes du réseau sur toutes les communes desservies et offrir des moments de poésie aux usagers.

    Une participation gratuite et bénévole pour le plaisir de la lecture et de la poésie.


    Pour tous renseignements ou pour vous inscrire,

    envoyer un mail à Michel MONESTES poetestar@keolis.com

    info communiquée par mulm


    votre commentaire
  • couv small.jpg

    Janvier 2020

     

     

    Une époque qui semble de plus en plus violente, oppressante, rapide, bruyante, voire cacophonique, absurde, déshumanisée trop souvent, et pour inaugurer une nouvelle année, j’ai vraiment ressenti le besoin d’une énergie plus apaisée — non pas que la douceur soit le monopole de la femme bien au contraire, et quelle merveille que la tendresse d’un homme — mais juste débuter l’année avec une énergie plus yin. Une énergie sacrément puissante, qu’on ne s’y trompe pas, comme peut l’être l’eau, mais peut-être plus aisément dans l’intériorité, moins frileuse dans ses émotions, plus sensuelle aussi et reliée à la nature hors et au-dedans de nous. Un numéro de femmes, il y en a eu un seul avant ça, c’était en janvier 2010, donc 9 ans, c’est un bon cycle pour recommencer. Voici donc un numéro offrant différentes couleurs, saveurs et textures en bouche. Femmes poètes, femmes à différentes saisons de la vie. Femme, mère, grand-mère peut-être et fille… Et là je dois vous avouer mon immense émotion et ma grande joie, cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de délit coup de pouce — c'est-à-dire la publication d’un poète mineur dans la revue ce qui ne signifie par pour autant une écriture mineure, loin de là ! La poésie serait-elle génétique, ou bien serait-elle une sorte de virus que l’on pourrait transmettre par l’éducation ou par amour ? C’est la question que je me pose car pour ce que j’en sais, cela s’est fait sans aucune volonté de ma part, j’en suis la première ébahie et c’est donc avec une grande émotion que j’accueille dans ce numéro mon enfant, qui fêtera ses 17 ans en 2020, comme la revue. Je n’en dis pas plus, je vous souhaite seulement pour cette nouvelle année qui débute, beaucoup de magie, beaucoup de lumière et de la belle obscurité, de celle qui chavire l’âme sans lui faire de mal. Je nous souhaite à toutes et tous, la paix, la sérénité intérieure car on le sait, 2020 ne sera pas un miracle, mais j’ose espérer cependant que quelque chose bouge au cœur même de l’humanité, que quelque chose brille de plus en plus dans nos consciences. J’ose espérer oui et puis 2020, tout le monde l’a remarqué, ça rime avec vin, un bon petit vin de derrière les fagots dans sa belle robe rubis. Allez santé !!

     

    CG

     

     

    ND-2.jpg

     

    Sommaire et + : http://larevuenouveauxdelits.hautetfort.com

     


    votre commentaire
  •  

    l'oeil & la plume... sensation

     


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • l'oeil & la plume... faites Terre

    texte de cathy garcia                                                                            ill. X

     

    faites taire le silence
    le vacarme des non-dits
    ces assourdissants sous-entendus
    les « faisons comme si
    n’en parlons plus »…

    faites taire les aboiements les alibis
    la cacophonique hypocrisie

    faites cesser
    ce tapage au grand jour
    mensonges
    omissions
    compromissions
    polyphoniques

    faites place
    faites Terre

     

     

     extrait de Pandémonium II

     


    votre commentaire